BOOKING ON LINE

Fattoria San Donato, offerte e news

Juergen Thoene ci ha recensito al Millesime Bio

HISTOIRES DE VINS

par Jürgen Thöne

TOSCANE

Lamagie du chianti

C’est parce que les instants

magiques nous font vivre et

que nous sommes même

prêts à payer, que les

vignerons continuent à

produire du vin depuis des

millénaires. C’est par souci

de perpétuer l’histoire

familiale et la magie qui la

parcourt, qu’Umberto Fenzi

crée des chiantis qui nous

font oublier le temps qui

passe.

« Il y a des endroits sur cette

terre qui semblent en être protégés

», suppose Umberto, qui,

pour reprendre, avec son épouse

Federica, en 1997, le domaine

de ses parents, la Fattoria

San Donato, a volontiers abandonné

son métier d’informaticien,

tout comme Federica a

laissé sa profession d’avocate

pour commencer une vie nouvelle,

celle de vignerons, près

de San Gimignano en Toscane.

« Mes parcelles au sol argilo-sablonneux

se trouvent à 400

mètres d’altitude, un atout considérable

à l’heure du réchauffement

climatique. Ainsi, même

au plus fort de la canicule

estivale, il y aura toujours des

nuits fraîches qui conserveront

l’acidité dans les raisins de sangiovese

entrant dans notre

chianti

Riserva Fede. De plus, il

y a toujours du vent qui atténue

les effets de la chaleur », explique

Umberto, qui se réjouit que

ses ceps n’aient pour l’instant

pas trop à souffrir de stress hydrique.

« Le niveau de sucre dans les

baies mûres augmente certes

comme dans tous les autres vignobles

du monde, mais pour

l’instant on reste entre 13 et 14

degrés d’alcool potentiel dans

l’aire géographique du chianti

colli senesi », continue le vigneron.

« Nous sommes même à

l’abri de la flavescence dorée,

une maladie répandue dans

toute l’Italie, à laquelle les ceps

de sangiovese sont très sensibles.

Elle est, pour l’instant,

très peu présente dans la zone

d’appellation du chianti colli

senesi », se réjouit le vigneron,

qui a converti son domaine en

viticulture biologique.

Depuis la reprise du domaine

familial,Umberto et son épouse

ont eu trois filles dont les prénoms

ornent les étiquettes de

leurs vins. Mais le meilleur

d’entre eux porte le nom de

Fede

pour célébrer Federica,

leur mère.

Sur sa robe rouge foncé la

Riserva

Fede

de 2008 porte un parfum

de prune fraîche, de fruits

noirs, avec un zeste de vanille.

Elle nous enchante par l’harmonie

de ses arômes, ses tanins

soyeux et sa longueur en bouche.

Et Umberto conclut : « Dès leur

âge le plus tendre, j’ai tendu un

doigt trempé auparavant dans

un verre de notre vin santo -un

vin de dessert- vers les frimousses

de mes filles. Pour qu’elles

sentent la magie du vin avant

même d’y goûter et qu’un jour

elles continuent l’histoire familiale…

»

R

JÜRGEN THÖNE

Q

@www.sandonato.it

Pubblicato il giorno 04/02/2012

 

Design by SG Consulting